NICE-OM : le choc désamorcé !

Rédigé le 27/10/2021
Nizar El Bourkkadi


L’OGC Nice et l’Olympique de Marseille se retrouvent ce soir pour un derby sudiste inachevé lors de la 3ème journée de Ligue 1. Aiglons et Phocéens se suivent de près au classement, prêts à en découdre !

 

Rappel des faits :

 

Le 22 août dernier, le marasme s’emparait de l’Allianz Riviera. Les téléspectateurs abandonnaient le match asphyxiés par la confusion et le désarroi ; les supporters niçois sur la pelouse à l’affut pour riposter à un geste saugrenu de Dimitri Payet, exacerbé lui-même par un jet de projectile à son égard. Une sécurité ayant perdu le contrôle, échauffourées entre joueurs, supporters, entraineurs et staffs techniques. Torpeur de chaos ! 

 

Troisième et Quatrième à 1 point !

 

Maintenant, rattrapons le temps perdu ! C’est dans un nouveau contexte que se retrouvent les deux équipes. Deux sentiments mitigés, pour deux effectifs qui réalisent un début de saison satisfaisant sur le plan comptable, cependant encore un peu loin, logiquement, des objectifs fixés.

 

 L’OGN Nice sort d’un match épique face à l’Olympique Lyonnais. Une rencontre sous le soleil de la côte d’Azur, où les hommes de Christophe Galtier renversaient les Gones de Peter Bosz, pourtant menant 0-2 jusqu’à la 80ème minute, moment choisi par Youcef Attal pour venir semer la panique et les erreurs défensives et individuelles chez son adversaire, comme le carton rouge de Tino Kadewere(85’). Au bout du temps réglementaire, le pénalty d’Andy Delort et le but de Guessand viennent assumer l’OL en l’espace de 3 minutes, et laisser l’euphorie s’emparer d’un Christophe Galtier, galopant vers ses joueurs à la confirmation du sacre.

 

Le dimanche soir des marseillais fut intensément chargé en émotions également ! Au menu la réception du rival de la capitale, un 0-0 à goût de regrets ou de satisfaction, l’avis est partagé, compte tenu de l’avantage numérique des hommes de Jorge Sampaoli pour une bonne demi-heure de jeu. Cependant, un point sépare les Ciel et Blancs du rival du soir, et la victoire metterait l’OM à pied d’égalité avec le dauphin du PSG, le RC Lens. Christophe Galitier quant à lui sait que son équipe est en plein chantier d’amélioration. Après une « remontada » qui raisonne de bonheur, c’est au silence du stade de l’Aube à Troyes, que le choc se fera entendre.