Racisme, la version de Diakhaby et de Cala !

Rédigé le 06/04/2021
Ali Taji


Ce weekend, une action a fait polémique en Espagne. Juan Cala, défenseur de Cadiz, aurait proféré des insultes racistes envers Diakhaby. Le français a immédiatement quitté la pelouse, et a été remplacé afin que le match puisse continuer.

Deux jours plus tard, les deux protagonistes se sont exprimé publiquement à la presse. 

Juan Cala : "De ce qui s'est passé jusqu'à aujourd'hui, c'est tout un cirque. Il existe deux options. Soit Diakhaby l'a inventé, soit il a mal entendu. Le reste est un cirque. J'ai le soutien total du club et c'est ce que le président m'a dit. J'ai reçu toutes sortes de menaces sur les médias sociaux. J'ai vécu avec des Chinois, des Sud-Africains. J'ai été en Guinée avec Kanoute et Benjamin. Je suis en état de choc. Nous sommes dans le football sans public. Il y a 20-25 caméras, micros, joueurs, arbitres... et personne n'entend rien."

Diakhaby :  "Après deux jours, je suis très calme et je veux parler de ce qui s'est passé à Cadiz dimanche. Il y a eu une action où un joueur m'a insulté et les mots étaient "p**** de nè***". C'est intolérable et je ne peux pas le permettre et vous avez tous vu ma réaction. Après cela, mes coéquipiers et moi avons décidé d'aller au vestiaire, ce qui était une bonne décision, puis un de leurs joueurs a dit à l'un des nôtres que si Cala s'excusait, nous retournerions sur le terrain. Et mes coéquipiers et moi avons dit non, ce n'est pas comme ça que les choses se passent, vous ne pouvez pas faire quelque chose et vous excuser et qu'on laisse passer. Je me sens bien aujourd'hui, mais ça m'a fait beaucoup de mal, c'est la vie. J'espère que LaLiga fera quelque chose, pour prendre des décisions, pour avoir des preuves afin que tout soit vu et clarifié."