Ligue des Champions : Le naufrage des clubs italiens

Rédigé le 18/03/2021
Anas Ribague


Avec l'élimination  de la Lazio,hier, face au Bayern, l'Italie ne compte plus aucun représentant en Ligue des Champions : Une première depuis la saison 2015/2016 à ce stade de la compétition. Pourtant, au début de la campagne, personne n'aurait imaginé un tel scénario.
L'Inter Milan, finaliste de la Ligue Europa la saison dernière, semblait avoir la carrure pour jouer les trouble-fête en C1. Les hommes d'Antonio Conte ont quitté la compétition par la plus petite des portes en se classant dernier de leur groupe (1 victoire, 3 nuls et 2 défaites), derrière le Real Madrid, Borussia Mönchengladbach et Shakhtar Donetsk.
La plus grosse déception reste sans doute celle de la Juventus. En recrutant Cristiano Ronaldo, l'ambition de la vielle dame était pourtant bien claire : Gagner la C1. Un échec monumental, puisque les champions d'Italie ont enchaîné les désillusions et les éliminations prématurées contre des équipes face à lesquelles ils partaient favoris (Porto cette saison et Lyon la saison dernière).
Les échecs de l'Atalanta Bergame et de la Lazio restent moins retentissants. Les Lombards, quart de finaliste l'an passé, sont restés fidèles à leur philosophie et ont livré un football plaisant. Qualifiés pour les huitièmes en tant que deuxième de leur groupe, derrière Liverpool et devant l'Ajax, les hommes de Gian Piero Gasperini se sont heurtés au monstre de la compétition, le Real Madrid. La Lazio, quant à elle, a fait son retour dans la plus prestigieuse des compétitions cette saison après des années d'absence. Les romains ont hérité d'un groupe assez équilibré avec Dortmund, Club Bruges et le Zénith. Qualifiés en tant que deuxième, leur aventure s'est logiquement arrêtée en huitième face à l'ogre bavarois (Agg 6-2).